muffe nel muro

Les moisissures (lichens, algues, bactéries), se forment sur les murs à l’intérieur d’un édifice à cause de la différence de température entre la surface externe et la surface interne, par une carence d’uniformité dans l’isolation thermique qui facilite la formation des « ponts thermiques » et par la conséquente condensation des particules d’eau de l’air ambiant sur des murs ayant une température nettement inférieure à celle de l’air.

Cela désigne une partie du bâti qui présente des températures plus basses par rapport aux zones adjacentes. L’air qui rentre en contact avec ces parties, se refroidi en dessous du point de rosée et cède, par condensation, la fraction d’eau en excédent à son état de vapeur.

crepe nel muro

ans la plupart des cas, crevasses, fissures et craquelures ne proviennent pas d’erreurs de conception et/ou exécution des travaux, mais de la diminution du volume du sol qui concerne le bâti et ce phénomène est dû à la déshydratation du terrain. La technologie que nous développons (brevet international du 1999), fruit d’années d’études et recherche à partir d’un champ électrostatique, déplace l’eau présente dans le sol des fondations.

Notre technologie, tout en respectant l’environnement et la nature, ne préconise pas l’emploi de méthodes classiques comme les sous-basements, le piquetage, ni aucune injection d’une substance quelconque dans le terrain entourant les fondations.

umidita 02

L’électro-osmose est un principe physique qui consiste dans le mouvement d’un liquide à travers un capillaire, ou à travers plusieurs capillaires d’un matériel poreux (comme une brique), par l’effet de l’application d’une différence de potentiel électrique.

Lorsque dans un mur, il y a humidité par remontée capillaire, il est possible de mesurer une différence de potentiel de l’ordre d’une centaine de millivolts. Ce courant, variable d’un point à un autre, est généré par l’eau qui remonte par capillarité à l’intérieur du mur et elle est proportionnelle à cette dernière. Il est donc évident que la plus immédiate et rationnelle solution au problème de remonté de l’eau par capillarité, est celle d’imposer aux murs un potentiel supérieur et contraire, à travers l’installation d’un système approprié.